Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 07:03

Résidant dans la première circonscription Anne Mansouret, candidate PS lors de la dernière élection des législatives, doit laisser sa place au PRG Michel Champredon. Qu'à cela ne tienne elle s'impose dans la 5ème circonscription.

 Publié sur: http ://www.cameradiagonale.com/

PS, clash à la Fédération de l'Eure

Mansouret

C'était jeudi soir lors d'une réunion du bureau fédéral, lorsque Anne Mansouret, Secrétaire de la section locale d'Evreux, annonce sa décision d'être candidate aux législatives, dans la 5ème circonscription, après avoir tenté de l'être dans la 1ère. Il y a du règlement de compte dans l'air. Récit.

 

Conseillère générale et régionale socialiste et responsable de la section locale d'Evreux, Anne Mansouret n'a pas compris pourquoi ses camarades socialistes ne l'ont pas investie dans la 1ère circonscription, territoire où elle réside. L'explication est simple, la 1ère a été réservée au PRG et c'est Michel Champredon qui en a bénéficié. Protestation de Madame Mansouret. Elle fait savoir sa volonté d'être candidate, malgré tout. Embarras du maire d'Evreux et du nouveau Premier Secrétaire Fédéral. Michel Champredon lui aurait, alors, suggéré, implicitement, de se présenter dans la 5ème, face à Franck Gilard, une circonscription gagnable par la gauche en cas de victoire de François Hollande. La conseillère générale d'Evreux attrape la balle au bond. Elle sait qu'une telle annonce va mettre le feu aux poudres dans la fédération socialiste. Ainsi, jeudi soir lors de la réunion du bureau fédéral, Anne Mansouret acte sa candidature. Autour de la table c'est la consternation. Rachid Mammeri, le premier,  contrecarre l'idée de sa camarade. Marc-Antoine Jamet, le chef des socialistes est dans l'embarras. Un membre du bureau fédéral exige de Madame Mansouret de démissionner de ses mandats pour être en cohérence avec ses actes. La réponse est rapide. Elle exige, à son tour, du bureau fédéral de l'exclure du Parti Socialiste. Procédure longue et complexe, donc impossible avant les élections...

Anne Mansouret veut, depuis longtemps, en découdre avec le PS. Le traitement qui lui est réservé, selon elle, lui est devenu insupportable. Elle exècre la plupart de ses hiérarques, "ces incompétents". L'affaire DSK a été le point d'orgue des règlements de comptes. Aujourd'hui, elle semble ne pas souhaiter la victoire de Hollande, pas plus que celles des candidats socialistes dans l'Eure. En se présentant dans la 5ème circonscription elle brouille les cartes et signe un dernier baroud d'honneur. De plus, elle affrontera le député UMP qu'elle déteste au plus haut niveau. Mais sa candidature fragilise, aussi, le candidat du Front de Gauche et celui d'EE-LV et à terme de Philippe Nguyen Thanh...!?

Le changement de Premier Secrétaire Fédéral devait mettre de l'ordre au sein de la fédération et redonner une dynamique dans la perspective de futures victoires. Pour l'heure c'est "Caramba, encore raté !"

Partager cet article

Repost 0

commentaires