Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 21:38

Urne_vote_France_cc_01-1-.jpg

 

Les élections cantonales s'appelleront désormais "élections départementales", elles désigneront partout un conseiller et une conseillère par canton et auront lieu en 2015 au lieu de 2014, comme les élections régionales

Dans chaque canton (une circonscription qui subsiste), les électeurs éliront "un binôme, un homme et une femme", dans un scrutin majoritaire à deux tours. C'est un changement "historique, permettant de "passer de 13% de femmes dans les conseils généraux à 50 %" en 2015.

Comme le nombre d'élus restera le même, il faudra diviser par deux le nombre de cantons, dont les 3/5es n'ont pas bougé depuis 1802 selon Manuel Valls. L'exécutif en profitera pour "améliorer la représentativité des élus" en limitant les écarts de population entre cantons.

Autre grande novation, les conseillers des groupements de communes, désignés jusqu'à présent par les conseils municipaux, seront élus par les électeurs en même temps que le maire et son équipe, pour, dixit le gouvernement, "conférer une véritable légitimité démocratique aux intercommunalités". Mais il n'y aura pas de scrutin distinct des conseillers communautaires. Ils seront "fléchés" en tant que tels sur chaque liste des municipales.

Enfin, toutes les communes comptant 1.000 habitants au moins (environ 12.000 des 36.700) éliront leurs conseillers municipaux au scrutin de liste à la proportionnelle. Jusqu'à présent ce mode de scrutin ne concernait que les localités de 3.500 habitants au moins.

Partager cet article

Repost 0

commentaires