Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 20:07

  

 

 

TU SERAS PLOMBIER, MON FILS !
Nous sommes en l'an 2035.

 

 

 


Comme j'enviais, lorsque j'étais jeune, ceux qui préparaient leur médecine, mon Père, qui avait du bon sens, me dit :

" Mon Fils, je sais compter, il y aura bientôt beaucoup d'appartements avec 2 baignoires, 1 douche, 3 lavabos, 1 évier, 2 bidets, 15 robinets, 5 mélangeurs, 3 mitigeurs, 2 chasses d'eau, 10 radiateurs, des sèches-linges ef des climatiseurs, du gaz, de l'eau froide, de l'eau chaude, de l'eau tiède, 43 coudes et 96 mètres de tuyauterie et des quantités de siphons !... Mais il n'y aura jamais, dans ces appartements, plus de 3 ou 4 paires d'amygdales !"

"Or, de nos jours, mon Fils, on voit à la ville 500 élèves médecins pour 30 apprentis couvreurs, 300 futurs pharmaciens en face de 12 aspirants chauffagistes et 800 étudiants en droit devant 25 en sanitaire.
Ainsi examinée, vaccinée, antibiotisée et protégée, l'humanité de demain ne sera plus souffrante, mais les siphons continuerons à se boucher.
N'embrasse pas une carrière, mon Fils, sans réfléchir à ces choses. Deviens plombier-zingueur. "

Mon Père avait vu juste. Le temps lui donna raison.
Vers l'an 2 010, il y avait bien encore quelques malades, mais ils étaient tellement soignés que leur nombre allait en diminuant.
Il y avait aussi de plus en plus d'étudiants dans des voies qui n'étaient pas des métiers.
La loi de l'offre et de la demande joua (c'est la plus vieille loi du monde) et ce fut la grande grève de 2015 où les médecins arrachèrent enfin le droit de faire de la publicité.
On vit les chirurgiens proposant d'opérer avec la garantie décennale, comme jadis dans le bâtiment.
Dans la plomberie la loi de l'offre et de la demande joua aussi.

Vers 2020, nous étions si peu nombreux qu'on cessa de discuter nos prix.
Les architectes prirent même usage, au lieu d'amputer nos factures d'un rabais, d'y ajouter un pourcentage pour le service.
L'âge d'or commençait. Il dura.

En cette bonne année de 2O35,
je suis donc plombier-zingueur.


C'est rentable : depuis longtemps, déboucher un siphon coûte deux fois plus cher que déboucher une oreille.
Et si l'on est mécontent du médecin qui ne pourrait pas le faire dans la journée, moi, on me remercie quand je peux le faire dans la semaine.
Je travaille en blouse blanche et gants de caoutchouc.
Je ne reçois que sur rendez-vous pris trois semaines à l'avance sans exception.
Aux nombreuses satisfactions financières, s'ajoute la considération que l'on a désormais de moi.

Avant l'on disait: " v'là l'plombier ".
On dit aujourd'hui: " Monsieur le Plombier est arrivé "

Je dicte ce texte à un journaliste venu m'interviewer a propos de ma réussite à l'occasion de ma nomination à la Présidence de l'Ordre des Siphonokurateurs.

Nous sommes en l'an 2035.
Je suis plombier-zingueur.
Mon Père avait raison !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires