Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 08:54

car-jacking-817042_1902-1-.jpg

 

Témoignage d’un internaute

Attention !

La semaine dernière, je me suis garé sur le parking d'Auchan Gramont.
Quand je suis parti, j'ai remarqué un papier sur la vitre arrière.
Lorsque je l'ai enlevé (une fois rentré à la maison), j'ai vu que c'était un reçu d'essence.
Heureusement qu'un de mes amis m'avait dit de ne pas m'arrêter, car quelqu'un aurait pu attendre que je sorte de ma voiture....

Après Strasbourg, cette technique arrive sur toute la France.
Attention aux papiers collés sur la fenêtre arrière de votre voiture.
Nouvelle manière pour les vols de voitures (ce n'est pas une plaisanterie!)
Vous marchez sur le parking, ouvrez votre voiture et rentrez dedans.
Vous démarrez le moteur et mettez la marche arrière.
Lorsque vous regardez par votre vitre arrière pour faire marche
arrière, vous remarquez un papier collé au milieu. Vous vous
arrêtez, sortez de votre voiture pour enlever le papier (ou autre) car
cela vous bloque la vue. Quand vous atteignez l'arrière de la voiture,
c'est là que le voleur de voiture apparaît de nulle part.
Il rentre
dans la voiture et s'en va.
Il vous roule pratiquement dessus en
partant à grande vitesse.
ET devinez quoi ?
Je parie que votre portefeuille ou sac à main est encore dans la voiture.
Donc, maintenant, le voleur de voiture a votre voiture, votre
adresse, votre argent, vos clés.
Votre maison et votre identité sont
donc compromis !
Ils sont très bien organisés, de nombreux automobilistes se sont fait piéger de cette façon.
Si vous voyez un papier collé à l'arrière de votre voiture, fermez
vos portes de voiture à clé, démarrez et partez.
Vous enlèverez le
papier plus tard.
Merci de faire suivre cet email à votre famille et vos amis.
Un portefeuille contient beaucoup de documents importants et
d'identification.
Vous ne voulez certainement pas que cela tombe dans
de mauvaises mains.
SVP transmettez ce message à tous vos amis

Merci de garder cet e-mail en circulation.

Partager cet article

Repost 0

commentaires